Bretagne : licenciement de 134 salariés de l'abattoir Tilly-Sabco

En Bretagne, deux tiers des salariés de Tilly-Sabco vont se retrouver sans emploi. C'est l'épilogue de la reprise de l'entreprise qui ne pourra pas se faire avec l'ensemble de l'équipe existante.

Voir la vidéo
France 2
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les salariés n'ont pas pu éviter la fermeture de leur abattoir. Après deux ans de bataille judiciaire, le volailler breton Tilly-Sabco ferme ses portes. Le repreneur néerlandais va licencier 134 salariés sur les 195 que compte l'entreprise. Abasourdis, les employés viennent d'apprendre la nouvelle ce vendredi 16 décembre. Depuis trois ans, l'entreprise de poulets était en grande difficulté. Elle avait déjà dû licencier.

Toute la filière avicole touchée

En cause, un poulet surgelé bas de gamme peu concurrentiel par rapport aux autres producteurs étrangers. La fin des subventions européennes en 2013 avait déjà mis un coup d'arrêt à la production. Depuis dix ans, c'est toute la filière avicole qui est touchée par la crise. 42% des poulets vendus en France proviennent désormais de l'étranger.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un salarié passe devant un site de production de Tilly-Sabco, à Guerlesquin (Finistère), le 21 octobre 2013.
Un salarié passe devant un site de production de Tilly-Sabco, à Guerlesquin (Finistère), le 21 octobre 2013. (DAMIEN MEYER / AFP)