Agriculture : lutter contre le froid pour préserver les récoltes

Les agriculteurs français sont inquiets des conséquences des températures négatives la nuit sur leurs cultures. Le gel au printemps, c'est le risque de perdre une partie des récoltes.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les agriculteurs tentent de lutter comme ils peuvent contre le gel de leurs cultures. La température est tombée à -4°C à Loromontzey (Meurthe-et-Moselle), alors un agriculteur a installé dans son verger une centaine de brûlots et un système de ventilation, pour chauffer le sol et limiter les dégâts du gel. Les premières fleurs, arrivées avec les douceurs printanières, sont fragiles. L'agriculteur craint des pertes importantes.

Des pertes importantes

Ce froid a aussi surpris les cultivateurs de pomme en Limousin. Un pomiculteur de Tersannes (Haute-Vienne) avait mis en place une tour antigel, mais le froid a été plus fort. Les pommiers du sud de la France, eux aussi, ont souffert. De nombreux bourgeons sont morts et certains exploitants déclarent déjà 100% de pertes. Les nuits des agriculteurs s'annoncent encore courtes, la vague de froid n'est pas terminée et les dégâts restent difficiles à estimer.

Le JT
Les autres sujets du JT
 Un employé allume une bougie pour lutter contre le gel nocturne des fruits en formation dans une parcelle d\'abricotiers, à Sigolsheim (Haut-Rhin).
Un employé allume une bougie pour lutter contre le gel nocturne des fruits en formation dans une parcelle d'abricotiers, à Sigolsheim (Haut-Rhin). (THIERRY GACHON / MAXPPP)