Agriculture : le choix du bio pour s'en sortir

Certains éleveurs ont décidé de changer leur manière de faire pour sortir de la crise. Reportage en Haute-Saône de France 3.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

À Lavigney (Haute-Saône), deux associés ont fait le choix de produire du bio depuis cinq ans, à la GAEC du Petit pont. C'est justement parce qu'ils produisent bio qu'ils s'en sortent. "On n’achète plus rien. On est autonome au niveau de l'alimentation, on a un prix du lait qui est relativement porteur", explique Jean-Bernard Soeur, producteur de lait. "Le fait d'être en bio nous permet d'avoir une régularité des revenus", ajoute son associé.

Des ventes dans une petite coopérative

Le lait produit est vendu dans une petite coopérative. 15 exploitants y vendent leur production, pour un seul industriel. Le chef d'entreprise achète du bio local pour produire un fromage de qualité. Pas question pour le président de Biodéal, Adnan Jaoui, de baisser les prix des producteurs. Un système gagnant est mis en place auprès des producteurs. Cela a permis de sauver la coopérative, de sauvegarder des emplois et de faire travailler les producteurs de lait locaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d'écran de la vidéo "Selfmade", qui explique comment fabriquer du fromage à partir de bactéries prélevées chez l'homme.
Capture d'écran de la vidéo "Selfmade", qui explique comment fabriquer du fromage à partir de bactéries prélevées chez l'homme. (CHRISTINA AGAPAKIS / YOUTUBE)