Agriculture : la conversion au biologique se développe

Un nouveau label est en train de produire un beurre complètement bio, qui permet aux agriculteurs d'entamer une transformation de leurs exploitations pour répondre à une demande en forte hausse. Reportage à Angers (Maine-et-Loire).

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un beurre bio est désormais élaboré par les consommateurs sous le label "C'est qui le patron ?". Une façon de soutenir l'agriculture biologique et les agriculteurs. Sur chaque plaquette de ce beurre, dont le prix est de 2,20 euros, 15 centimes sont reversés à un agricultueur qui se convertit au bio. Les consommateurs apprécient l'initiative dans l'ensemble, même si certains évoquent un prix un peu élevé.

Une aide pour 160 éleveurs

Ce beurre est né sur internet, où quelque 7 000 consommateurs ont rempli un questionnaire. Origine du lait, alimentation des vaches, taux de matières grasses... Ils ont choisi leur recette et choisi combien d'éleveurs ils vont aider. Plus les requêtes sont exigeantes, plus le prix de la plaquette augmente. Celle qui a été votée à la majorité affiche donc un prix de 2,20 euros pour 250 g, et 160 éleveurs percevront une aide. Pour les éleveurs en conversion, il faudra un temps d'ajustement avant de pouvoir vendre sous le label bio, car il faut que la terre et les élevages éliminent toute trace de produit chimique. L'initiative devrait permettre aux éleveurs de toucher entre 6 000 et 9000 euros d'aide par an, ce qui compensera les coûts engendrés pour la conversion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vache de la commune du Biot, en Haute-Savoie. 
Une vache de la commune du Biot, en Haute-Savoie.  (GR?GORY YETCHMENIZA / MAXPPP)