Maroquinerie de luxe : former pour lutter contre la pénurie de main-d'oeuvre

La maroquinerie de luxe manque de salariés. La demande est en forte hausse et la filière peine à recruter. Des entreprises ont donc décidé d'investir dans leur propre réseau de formation.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La maroquinerie de luxe ne connaît pas la crise. Les ventes explosent depuis une vingtaine d'années. Mais il y a un problème : les fabricants manquent de main-d'oeuvre pour répondre à la demande. Alors comment font-ils pour recruter du personnel qualifié ? Quel est le coût des formations pour les entreprises ? Sont-elles pénalisées par ce manque de personnel ?

Transmettre un savoir-faire

Dans certaines boutiques de luxe, les modèles se vendent plusieurs centaines voire plusieurs milliers d'euros. Si ces accessoires sont très chers, ils sont le fruit d'un savoir-faire et le signe d'une grande qualité. Chez les plus grands fabricants, chaque modèle est cousu à la main par la même ouvrière. Un métier exigeant et minutieux dont la formation est de plus en plus assumée en interne dans l'atelier. Des tests sont organisés par Pôle Emploi pour une première sélection.

Le JT
Les autres sujets du JT
maroquinerie
maroquinerie (FRANCE 2)