Emploi : découvrez le "job-sharing", un concept qui se développe en Allemagne

En Allemagne, certains employeurs partagent un poste entre deux employés. Et cela présente des avantages. Les explications avec France 2.

Voir la vidéo
france 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dorte Stadtbaumer et Michaela Tietz sont cheffes de projet dans le milieu éducatif à Berlin. Elles pratiquent le "job-sharing", c'est-à-dire qu'elles partagent le même poste. Elles se passent le relais une fois par semaine. C'est la seule fois qu'elles se croisent.

Le tandem était d'accord pour partager le poste. Chacune fait 26 heures par semaine. Une bonne organisation est nécessaire pour un fonctionnement optimal. "Il faut être vraiment confiante dans le fait que l'autre prend des bonnes décisions. Il faut lâcher du lest", confie à France 2 Dorte Stadtbaumer. Les décisions sont prises en commun.

Une productivité décuplée

Leurs collègues ont toujours un membre du tandem à disposition. Pour le patron, le principe est avantageux. Il paie moins de charges que pour deux personnes à temps partiel, le poste est toujours occupé et les projets avancent plus vite. Le "job-sharing" entraîne un gain de productivité de 10 à 15%. Jana Tepe, créatrice du concept chez "Tandemploy", a d'abord pensé aux femmes cadres qui voulaient réduire leur temps de travail sans sacrifier leur carrière, comme après un congé de maternité.

Le JT
Les autres sujets du JT