Emploi : ces professions qui se féminisent

Faute de main d'oeuvre suffisante, certaines professions se féminisent.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Quand une profession manque de bras, ça peut être une bonne opportunité pour les femmes. Aujourd'hui, on voit ainsi plusieurs métiers se féminiser : soudeur, tourneur-fraiseur, cariste... France 2 est allée à la rencontre de ces femmes licenciées qui ont décidé de sauter le pas pour s'assurer un emploi durable.

Plus minutieuses

"Elle travaille comme nous, voire mieux que nous, parce qu'elle est plus minutieuse, elle est plus perfectionniste", note Jean-Pierre Guimet, tourneur-fraiseur, à propos de sa collègue Hélène. Dans l'industrie comme dans la logistique, certains secteurs cherchent de plus en plus à recruter des femmes. Ces profils féminins sont très recherchés. "Les hommes sont assez brusques parfois et certains responsables logistiques aiment avoir des femmes en entreposage pour justement la gestion de produits sensibles comme du verre, de la parfumerie", explique Eddy Mitram, formateur. Aujourd'hui, les femmes représentent 8% des caristes. 12 000 postes sont encore à pourvoir.

Le JT
Les autres sujets du JT