Le chômage a légèrement baissé en 2016 selon le mode de calcul de l'Insee

C'est la deuxième année de baisse consécutive selon cet indicateur, calculé selon la méthode du Bureau international du travail, et différent des chiffres donnés par Pôle emploi.

Des demandeurs d\'emploi dans une agence Pôle emploi de Nice (Alpes-Maritimes), le 18 novembre 2016.
Des demandeurs d'emploi dans une agence Pôle emploi de Nice (Alpes-Maritimes), le 18 novembre 2016. (MAXPPP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le taux de chômage a légèrement baissé en 2016, de 0,2 point, pour s'établir à 9,7% en France métropolitaine et à 10,0% dans la France entière, selon les chiffres de l'Insee, qui l'a annoncé jeudi 16 février. C'est la deuxième année de baisse consécutive selon ce indicateur, mesuré selon les normes du Bureau international du travail.

Au quatrième trimestre de 2016, le taux de chômage a baissé de 0,1 point selon cet indicateur. Mais celui du troisième trimestre a, lui, été révisé à la hausse de 0,1 point, a annoncé l'Insee jeudi. 

Des évolutions à analyser avec prudence, car elles se situent dans la marge d'erreur de l'indicateur, qui est de plus ou moins 0,3 point.

Pôle emploi aussi constatait une baisse sur l'année 2016

Au total, l'Insee comptabilise 68 000 chômeurs en moins sur l'année 2016, pour un total de 2,78 millions de chômeurs, dont 1,2 millions cherchent du travail depuis au moins un an.

Cette tendance à la baisse rejoint celle constatée par le Pôle emploi, qui a vu partir 107 400 demandeurs d'emploi en catégorie A (sans activité) sur l'année 2016.

Quand le Pôle emploi comptabilise les inscrits, l'Insee compte les demandeurs d'emploi selon la définition du BIT, qui inclut les personnes sans emploi, disponibles pour prendre un emploi dans les 15 jours, et qui ont cherché un emploi dans le mois précédent.