La dette de l'assurance chômage épinglée par la Cour des comptes

Elle atteint des sommets et devrait flirter avec les 30 milliards d'euros à la fin de l'année. Le point avec France 2.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

La Cour des comptes vient de dresser un constat alarmant. Dans un rapport de près de 140 pages dévoilé ce mardi 19 janvier, elle pointe du doigt la dette de l'assurance chômage. Elle devrait atteindre plus de 29,4 milliards d'euros à la fin de l'année et 35 milliards fin 2018. Pour éviter la faillite, il faudrait, selon la Cour, baisser les allocations chômage qu'elle juge très généreuses.

Les pistes envisagées

Selon la Cour des comptes, des économies sont possibles, et les pistes sont explosives. Aujourd'hui, un chômeur célibataire reçoit 70% de son ancien salaire en moyenne. Passer à 69% représenterait une économie de 422 millions d'euros. Autre exemple, qui concerne les seniors : aujourd'hui, les plus de 50 ans sont indemnisés pendant trois ans. Réserver la mesure uniquement aux plus de 55 ans permettrait d'économiser 450 millions d'euros. Syndicats et patronat se retrouveront dans quelques semaines pour négocier la refonte de l'assurance chômage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le document de la Cour des Comptes intitulé "Pôle emploi à l'épreuve du chômage de masse", dévoilé  mercredi 1er juillet 2015 par "Le Parisien", doit être rendu public "dans les prochains jours".
Le document de la Cour des Comptes intitulé "Pôle emploi à l'épreuve du chômage de masse", dévoilé  mercredi 1er juillet 2015 par "Le Parisien", doit être rendu public "dans les prochains jours". (PHILIPPE HUGUEN / AFP)