ENQUETE FRANCE 2. Rémunération à la "microtâche" : ces Français qui travaillent pour gagner 2,50 euros de l'heure

Via internet, une nouvelle forme de travail à la tâche émerge. Pour arrondir leurs fins de mois, ou en attendant de retrouver un emploi stable, certaines personnes réalisent de petites tâches, pour lesquelles elles sont rémunérées quelques centimes d'euro.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Photo d'une devanture avec son portable : 1 euro. Faire une recherche sur internet : 1,50 euro. Retranscrire sur ordinateur un texte écrit à la main : 20 centimes ! Bienvenue dans un monde où le travail est désormais rémunéré à la "microtâche". Dans une enquête diffusée mardi 3 octobre, France 2 révèle comment, via internet, des Français acceptent des petites missions payées pour une somme dérisoire. 

Sur son smartphone, Adrien se connecte à une application pour trouver ces menus travaux. Première tâche, à la maison : des captures de son écran télé. Cinq photos pour un distributeur qui vérifie la présentation de ses films. Rémunération : 1 euro. "C'est un euro, mais c'est mieux que rien du tout, on va dire", philosophe-t-il. Autre tâche : se déplacer dans un supermarché afin de photographier  un rayon d'agrumes, pour le compte d'enseignes qui veulent contrôler les offres de leurs concurrents. Rémunération : 3,60 euros. 

"Avant, je ne gagnais rien du tout"

Avec ses photos, Adrien, vendeur, gagne environ 200 euros par mois. Un complément de revenus, sans cotisations retraite ou chômage supplémentaires. "Moi, je le fais en plus de mon travail, en complément de mes revenus habituels. Si je n'avais rien à côté, ça me poserait un problème, mais là, c'est un surplus !", estime-t-il.

Nathalie, elle, scrute son ordinateur pour décrocher des microtâches. Exemple : le traitement de demandes de réservation remplies à la main, qu'elle doit enregistrer sur un ordinateur. Rémunération : 7 centimes le formulaire. Autre tâche : retranscrire un manuscrit. Cette fois, c'est 20 centimes. Mère de famille, Nathalie ne travaille pas en tant que salariée, mais en tant qu'indépendante, et doit se contenter de ces rémunérations au lance-pierre. Au total : deux heures de veille par jour devant son ordinateur, pour seulement 100 euros par mois ! Soit 2,50 euros par heure de travail… "Plus rémunérateur en travaillant à la maison, je n'ai pas trouvé qui soit efficace, dit-elle. Ce n'est pas beaucoup, mais avant, je ne gagnais rien du tout."

Le JT
Les autres sujets du JT
Via internet, une nouvelle forme de travail à la tâche émerge. Pour arrondir leurs fins de mois, ou en attendant de retrouver un emploi stable, certaines personnes réalisent de petites tâches, pour lesquelles elles sont rémunérées quelques centimes d\'euro.
Via internet, une nouvelle forme de travail à la tâche émerge. Pour arrondir leurs fins de mois, ou en attendant de retrouver un emploi stable, certaines personnes réalisent de petites tâches, pour lesquelles elles sont rémunérées quelques centimes d'euro. (FRANCE 2)