Économie : quel est l'impact des 35 heures ?

Aujourd'hui largement décriées, les 35 heures sont toujours au cœur d'un débat : ont-elles créé de l'emploi ? Ont-elles amélioré la qualité de vie des Français ? FranceInfo a rassemblé la vision de deux spécialistes : Éric Heyer, économiste à l'OFCE, et Michel Didier, président de l'institut COE-Rexecode.

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Mise en place à partir de l'année 2000, sous le gouvernement Jospin, la réforme des 35 heures fait encore débat aujourd'hui, notamment au sujet de leur impact sur l'emploi. "Lorsqu'on parle des 35 heures, on parle bien des lois Aubry, c'est-à-dire, à la fois, organisation du temps de travail et aides de l'État pour les entreprises. Et oui, les 35 heures ont créé des emplois - 420 000 selon l'OFCE, 350 000 selon la DARES (Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques, un organisme qui dépend du ministère du Travail, ndlr). Mais oui, il y a eu des créations d'emploi avec les lois Aubry", affirme Éric Heyer, économiste à l'OFCE, organisme de prévision et de recherche classé à gauche.

"Un accroissement des couts salariaux"

A l'inverse, Michel Didier, président de l'institut COE-Rexecode, un think thank libéral proche du patronat, estime qu'"aujourd'hui, on a plus de chômage qu'avant. On a plus de chômage, en moyenne, que beaucoup de nos voisins, et notamment, que l'Allemagne. Ceci est venu très largement de la perte de compétitivité que l'on observe à partir du début des années 2000 et qui est due à un accroissement des couts salariaux qu'on voit très bien à partir de 2000 et qui est lié aux 35 heures."

En 2014, un rapport de la commission d’enquête de l’Assemblée nationale avait réhabilité les 35 heures. 
En 2014, un rapport de la commission d’enquête de l’Assemblée nationale avait réhabilité les 35 heures.  (FRED TANNEAU / AFP)