Économie : la France ne perd plus d'usines

En plateau, David Boéri revient en détail sur ce récent constat.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les fermetures d'usine font souvent la Une de l'actualité. Pourtant, il y a autant d'ouvertures. La France ne perd plus d'usines sur son territoire. Cela n'était pas arrivé depuis 2009. "C'est effectivement la fin d'une très longue hémorragie", explique David Boéri, en plateau.

La reprise reste "lente"

"Pour la première fois depuis le début de la crise, il y a eu en 2016, autant d'ouvertures que de fermetures de sites industriels : 136 exactement", rapporte le journaliste de France 3. Ce changement de tendance s'explique par un rebond de l'activité principalement dans le secteur de l'automobile et de la pharmacie. Ces secteurs ont retrouvé des marges "notamment avec la baisse de l'euro et la baisse des charges comprise dans le pacte de compétitivité", constate David Boéri qui conclut que la reprise reste "lente" et "crée relativement peu d'emplois".

Le JT
Les autres sujets du JT
Un ouvrier dans une usine de fabrication de boîtes de vitesse, à Strasbourg, en octobre 2014. 
Un ouvrier dans une usine de fabrication de boîtes de vitesse, à Strasbourg, en octobre 2014.  (FREDERICK FLORIN / AFP)