Développement des caisses automatiques à Auchan : 2 000 postes de caissières menacés, selon la CFDT

Des caissières d'Auchan mènent vendredi une journée d'action dans trois magasins (Englos, Cergy et Cherbourg). Selon la CFDT, avec le développement des caisses automatiques, la direction du groupe prévoit la suppression de 2 000 postes.

Une cliente paie ses achats en caisse automatique dans un hypermarché de Rennes, en septembre 2008.
Une cliente paie ses achats en caisse automatique dans un hypermarché de Rennes, en septembre 2008. (MARCEL MOCHET / AFP)
logo
franceinfoIsabelle RaymondRadio France

Mis à jour le
publié le

Les caissières d'Auchan mènent des actions de sensibilisation auprès de leurs clients vendredi 13 janvier dans trois de leurs magasins principaux : Englos (Nord), Cergy (Val-d'Oise) et Cherbourg (Manche). Un mouvement à l'appel de la CFDT. Selon le syndicat, la direction du groupe a prévu de supprimer quelque 2 000 postes ces trois prochaines années, soit 20% des effectifs de caissières.

Vers 50% d'encaissements automatiques d'ici trois ans ?

La CFDT affirme que la direction d'Auchan veut multiplier la mise en place des caisses automatiques dans les magasins. L'objectif serait de faire passer à 50% le volume des encaissements automatiques d'ici trois ans, avec en parallèle la suppression de 1 500 équivalents temps plein.

Environ 2 000 emplois de caissières seraient concernés, puisque toutes travaillent à temps partiel. Il n'est pas question de licenciements secs. La direction profiterait des départs naturels d'étudiants ou des départs en retraite, précise le syndicat.

La direction d'Auchan dément

Ces informations sont démenties par Auchan. L'enseigne de grande distribution dénonce des chiffres fantaisistes et rétorque qu'il n'y a aucun plan de suppressions de postes dans les cartons.

De son côté, la CFDT persiste et signe, affirmant que ce chiffre de 1 500 équivalents temps plein a bien été avancé par la direction d'Auchan le 20 septembre 2016 au cours de la présentation du projet de développement des caisses automatiques. Ce projet, la direction ne le nie pas. Elle le justifie par la volonté de faire diminuer l'attente en caisse. C'est aussi une façon de réduire la masse salariale, ajoute la CFDT, car Auchan a également prévu de doubler son résultat net sur la même période.