De nombreux métiers peinent à recruter

Les patrons ne trouvent pas de candidats faute de qualifications suffisantes et pointent l'absence de formations.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Encore un record pour le chômage. Les derniers chiffres publiés jeudi 24 septembre ne sont pas bons du tout. La progression est de 0,6%, soit 20 000 demandeurs d'emploi supplémentaires. Pourtant, certains dirigeants peinent à recruter. C'est le cas du patron d'une PME dans la métallurgie, près de Poitiers, que France 2 a rencontré. Depuis deux ans, il cherche à embaucher un chaudronnier, payé 1 500 euros net par mois, mais sans succès.

Pénurie de chaudronniers

"On a la charge et la prévision pour anticiper une embauche CDI [...] et on ne trouve pas", détaille Matthieu Colinet, de la chaudronnerie Colinet. Une pénurie de chaudronniers, car c'est un métier de moins en moins enseigné. Résultat, les salariés sont obligés de faire des heures supplémentaires. Les ingénieurs informatiques sont aussi des profils rares, très recherchés, même par les étrangers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le stand de Pôle emploi au Salon pour l'emploi de Lille, le 28 mai 2015.
Le stand de Pôle emploi au Salon pour l'emploi de Lille, le 28 mai 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)