La baisse progressive des allocations chômage pourrait-elle favoriser le retour à l'emploi ?

Les partenaires sociaux se réunissent, lundi, pour discuter de la nouvelle convention d'assurance-chômage.

Le stand de Pôle emploi dans un salon à Lille (Nord), le 28 mai 2015.
Le stand de Pôle emploi dans un salon à Lille (Nord), le 28 mai 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le dossier est de retour sur la table des partenaires sociaux. Pressés par l'exécutif, et le nombre record de chômeurs en France, d'adopter des réformes, syndicats et patronat sont réunis, lundi 22 février, pour évoquer un sujet épineux : la révision des règles de l'assurance-chômage

Les modifications apportées par la convention de 2014, qui arrive à échéance en juin, n'ont pas suffi pour enrayer l'endettement de l'organisme de gestion de l'assurance-chômage. A la fin 2015, Pôle emploi recensait 3,59 millions de chômeurs en métropole et la dette de l'assurance-chômage culminait à 25,8 milliards d'euros. A réglementation constante, ce trou devrait atteindre 29,4 milliards à la fin 2016.

Lors de ses vœux aux partenaires sociaux, le 18 janvier, François Hollande a estimé que la renégociation de la convention Unédic devait être "l'occasion de revoir un certain nombre de règles et de réorienter les financements". "En France, la durée d'indemnisation est la plus longue d'Europe, mais la durée de formation des chômeurs est la plus courte. C'est ce qu'il faut changer", avait-il martelé.

Plusieurs ministres, dont Myriam El Khomri (Travail), ont, pour leur part, évoqué un éventuel rétablissement de la dégressivité des indemnités des chômeurs. Une perspective rejetée par les syndicats et dont le Medef n'a pas l'intention de faire un cheval de bataille.

Cette baisse progressive des allocations chômage pourrait-elle favoriser le retour à l'emploi ?

Votez, réagissez, commentez sur le site.

La baisse progressive des allocations chômage pourrait-elle favoriser le retour à l'emploi ?
Partager ce sondage :
Toutes les questionsEn partenariat avecfrancetvinfo