Contrôle des chômeurs

Le 2 septembre 2014, le ministre du Travail, François Rebsamen, a demandé à Pôle emploi de renforcer le contrôle des chômeurs pour "vérifier que les gens cherchent bien un emploi". Une déclaration qui a suscité la colère des syndicats et d'une large partie des élus et responsables de gauche, contre le contrôle des chômeurs. Les aides accordées aux chômeurs sont au cœur des débats alors que des sondages révèlent qu'une majorité de Français jugent qu'il est nécessaire de rendre l'allocation chômage dégressive ; des études préliminaires par le Pôle emploi ont également révélé qu'un pourcentage notable des chômeurs (environ 20 %) n'était pas en recherche d'emploi. Le ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, a également insisté sur le déficit de 4 milliards d'euros de l'assurance chômage pour promouvoir une réforme du système.

12