Contre le chômage, "il faut augmenter les bas salaires"

Christophe Ramaux, membre des Economistes atterrés et professeur à la Sorbonne, et Etienne Lefebvre, journaliste aux "Echos", débattent du nouveau plan pour l'emploi du gouvernement, ce mardi 5 janvier, sur le plateau du Grand Soir 3.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

"Méfiance, méfiance, selon Etienne Lefebvre. Chaque année à la même époque, il y a un plan d'urgence pour l'emploi qui est annoncé, rappelle le rédacteur en chef des Echos. Il va y avoir un effet statistique sur le chômage puisque les chômeurs en formation ne sont plus dans la catégorie A de Pôle Emploi, mais ça ne va pas durer s'il n'y a pas d'embauche au bout, et pour ça, la prime à l'embauche est intéressante."

"Un nouveau contrat social européen"

"Ce plan est fait de bouts de ficelle, estime Christophe Ramaux. Ça ne sert à rien de former 500 000 personnes si vous n'avez pas d'emploi au bout. Le problème principal des entreprises, c'est leur carnet de commandes."

"Urgemment, selon l'économiste, il faut augmenter massivement les bas salaires et les prestations sociales. Il faut proposer aux membres de l'UE un nouveau contrat social pour l'Europe avec des hausses de salaire dans les pays en excédent commercial comme l'Allemagne, et si les partenaires européens ne veulent pas, il faut aller à la crise."

Le JT
Les autres sujets du JT