Contrats aidés : des aides mal gérées

Les fameux contrats aidés n'ont pas rencontré le succès escompté. Et pour cause, les fonds des aides sont mal gérés, comme l'explique le journaliste Laurent Desbonnet.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"On se doit de constater que les contrats aidés remis à l'ordre du jour par François Hollande ne sont pas particulièrement efficaces", comme l'explique le journaliste Laurent Desbonnet. Les statistiques sont éloquentes. 6 mois après la fin de leur contrat aidé dans une entreprise privée, seulement 66 % des jeunes ont encore un emploi. Un chiffre qui tombe à 40 % pour ceux qui ont travaillé dans le public.

Une série de dysfonctionnements

Selon la Cour des comptes, les aides sont mal ciblées. "Les contrats d'avenir visent en théorie ceux qui n’ont aucun diplôme, mais dans les faits, 16 % des bénéficiaires ont le baccalauréat", détaille Laurent Desbonnet. Et si le contrat aidé doit mener automatiquement à une formation, seuls "23 % des jeunes en ont vraiment suivi une pendant leur contrat aidé", poursuit-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une agence Pôle emploi au Mans (Sarthe), le 4 septembre 2009.
Une agence Pôle emploi au Mans (Sarthe), le 4 septembre 2009. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)