Chômage : vers une réduction de la durée d'indemnisation ?

Patronat et syndicats ont quatre mois pour renégocier les règles d'indemnisation de l'assurance chômage.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Ce lundi 22 février est le début d'un marathon qui doit durer quatre mois pour les syndicats et le patronat. Ensemble, ils doivent renégocier les règles d'indemnisation de l'assurance chômage. Parmi les pistes proposées, celle d'abord soutenue par le patronat : réduire la durée d'indemnisation, notamment pour les seniors. Aujourd'hui, à partir de 50 ans, un chômeur peut toucher jusqu'à trois ans d'allocations chômage au lieu de deux. Le Medef voudrait que ce seuil passe à 55 ans.

800 millions d'économies

Les syndicats rejettent cette proposition en bloc. "La durée pendant laquelle on reste au chômage s'allonge donc ce n'est pas le moment de réduire la durée d'indemnisation", note Éric Aubin, négociateur CGT. Pour lutter contre la précarité, les syndicats proposent une solution : la taxation des contrats courts. Leur nombre a explosé. Ils coûtent très cher à l'assurance chômage. Bonus sur les charges sociales pour les entreprises qui embaucheraient en CDI, malus pour les autres, tel est le principe. Patronat et syndicats doivent se mettre d'accord pour trouver 800 millions d'économies. Faute d'accord, c'est le gouvernement qui tranchera.

Le JT
Les autres sujets du JT