VIDEO. A Nantes, un restaurant emploie des salariés trisomiques en salle et en cuisine

À Nantes, un restaurant emploie des salariés trisomiques en salle et en cuisine. Une manière de faire évoluer le regard ainsi que les mentalités.

Voir la vidéo
FRANCE 2
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La journée de Caroline, 25 ans, commence comme celle de n'importe quel salarié. Mais pour se rendre au travail, elle a dû apprendre le trajet par cœur. À Nantes, ce restaurant ressemble à beaucoup d'autres. Pourtant, comme Caroline, sept employés sont ici trisomiques. Depuis des semaines, Farida les forme en cuisine. Antoine a 31 ans. Comme Caroline, il a dû apprendre le service à son rythme. "J'ai une lenteur, je ne suis pas rapide, je me bats pour bien faire", affirme Caroline. À l'origine de ce projet, Flore, 26 ans, s'est lancée un défi : faire changer le regard sur le handicap. 

Le grand moment de l'ouverture

L'objectif de Flore : briser l'isolement des personnes trisomiques. La journée est terminée pour Antoine. Ses parents sont venus le chercher. Il vit toujours avec eux. Mais pour lui, gagner le SMIC c'est un premier pas vers l'indépendance. Enfin, le grand soir est arrivé : l'ouverture du restaurant "Le Reflet".
Le JT
Les autres sujets du JT
À Nantes, un restaurant emploie des salariés trisomiques en salle et en cuisine. Une manière de faire évoluer le regard ainsi que les mentalités.
À Nantes, un restaurant emploie des salariés trisomiques en salle et en cuisine. Une manière de faire évoluer le regard ainsi que les mentalités. (FRANCE 2)