Handicap : une intégration encore difficile au monde du travail

Pour cette journée mondiale des personnes handicapées, France 2 a décidé d'enquêter sur l'intégration des personnes concernées dans la société.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Ce 3 décembre, c'est la journée mondiale des personnes handicapées. France 2 a donc enquêté sur le niveau d'intégration de la population concernée dans la société française. Sur le plateau du 13 heures, Valérie Heurtel fait un constat général, qui "n'est pas brillant. En France, le taux de chômage chez les personnes handicapées est de 21%. C'est deux fois plus que chez les valides. Aujourd'hui, plus de 450 000 personnes handicapées sont à la recherche d'un emploi."

Un déficit de formation

Première difficulté pour trouver du travail : l'âge. "Un chômeur handicapé sur deux a plus de 50 ans", note la journaliste. Il y a également un déficit de formation, puisque seul un handicapé sur deux a un niveau Bac ou plus. Pourtant, la loi sur le handicap de 2005 impose que "toutes les entreprises de plus de 20 salariés ont l'obligation d'intégrer dans leurs effectifs 6% de travailleurs handicapés", précise Valérie Heurtel. Sinon, elles risquent une sanction de 4 000 à 6 000 euros par an par emploi manquant.

Le JT
Les autres sujets du JT
En plus de l\'Allocation adulte handicapé, 210 000 personnes perçoivent un complément de ressources, indique l\'Association des paralysés de France (APF).
En plus de l'Allocation adulte handicapé, 210 000 personnes perçoivent un complément de ressources, indique l'Association des paralysés de France (APF). (ULRICH BAUMGARTEN / Getty Images)