Travail : l'open space vaut-il mieux qu'un bureau traditionnel ?

France 2 s'intéresse à l'univers du travail et de l'open space. Ces bureaux ouverts ont envahi les entreprises et concernent maintenant plus de la moitié des salariés français. Ce modèle importé des États-Unis favorise-t-il vraiment la communication et la productivité ?

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Un bureau rien que pour vous, des photos et des objets personnels et comble du luxe une porte fermée pour téléphoner tranquille, ça c'était avant. Pour la pluaprt des salariés, les bureaux sont aujourd’hui de grands open spaces partagés. En France, six salariés sur dix travaillent déjà dans un open space. Mais quels effets cela a-t-il sur la santé et est-ce bon pour l'esprit d'équipe et pour les performances ? Pour le savoir, direction un centre d'appel à Cambrai (Nord). Ici, 35 opératrices travaillent toute la journée côte à côte. Rythme moyen pour chacune : 50 appels par jour.

86 minutes de travail perdues en distraction

Aux heures d'affluence, ça fait du bruit : entre 60 et 70 décibels. C'est autant qu'un lave-linge en plein essorage ou qu'un aspirateur. Pour le patron, rien d'affolant, "il y a une sorte d'entraînement et de stimulation à la communication". Malgré le bruit, les employés semblent y trouver leur compte. Convivial oui, mais concernant l'efficacité, un bureau en open space représente 86 minutes de travail perdues en distraction. C’est aussi du stress, résultat : 60% de journées maladies en plus. Tous les salariés ne sont donc pas convaincus, mais cela représente des économies pour les patrons qui mettent plus de bureaux. En 20 ans, notre espace de travail s'est réduit de 40%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les bureaux du International New York Times à Paris.
Les bureaux du International New York Times à Paris. (Jules de Kiss)