Les pilotes d'easyJet dénoncent leurs conditions de travail

En pleine période de vacances, les pilotes d'easyJet dénoncent des cadences infernales et des programmes de vol irréalisables. Selon eux, la sécurité des passagers pourrait être menacée.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

À l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne), le trafic aérien bat son plein. C'est le rush pour easyJet, deuxième compagnie de France. Elle transporte chaque année 17 millions de passagers. Mais selon le syndicat des pilotes de la compagnie, les annulations de vols sont en hausse. 541 rien que pour le mois de juillet cette année contre 350 l'an passé. En cause, des plannings irréalistes. La compagnie low-cost ne prévoit que 30 minutes d'escale pour débarquer ses passagers, nettoyer la cabine, faire le plein de carburant et embarquer de nouveaux voyageurs.

Retards de trois heures

Un rythme considéré comme intenable pour les pilotes. Ces rotations trop courtes pourraient même impacter la sécurité des vols selon les pilotes. Mais ce lundi matin, la direction dément tout risque pour ses passagers et souligne qu'en 2016, moins d'un pour cent a subi des retards de plus de trois heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion de la compagnie Easyjet décolle de l\'aéroport de Brandebourg (Allemagne).
Un avion de la compagnie Easyjet décolle de l'aéroport de Brandebourg (Allemagne). (PATRICK PLEUL / DPA FILE)