La méditation fait de plus en plus d'adeptes

Plus les années passent et plus nombreux sont les Français convaincus des vertus de la méditation. Nombreux sont ceux à la pratiquer, à la maison, en pleine nature ou encore au bureau.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le


Elle fait de plus en plus de bruit. Encore marginale il y a une dizaine d'années, la méditation s'invite aujourd'hui partout. En groupe, en pleine nature, dans son salon, elle a même réussi à se faire une place dans le monde du travail . Plus qu'un phénomène de mode, méditer est devenu pour de nombreux Français une nouvelle hygiène de vie.

Vertus thérapeutiques

Au jogging et aux balades dominicales, pour décompresser d'une semaine chargée, ce petit groupe préfère la méditation de pleine conscience. Méditer, ou l'art délicat de chasser ses pensées négatives pour ne s'ancrer que dans le moment présent. Pour méditer au quotidien, nul besoin d'un décor de carte postale. Aujourd'hui, on peut pratiquer presque partout, même au bureau. L'expérience méditative au travail, cette entreprise grenobloise la mène depuis déjà quatre ans. Une fois par semaine, à l'heure du déjeuner, les salariés participent à un atelier de méditation. Une façon de réduire le stress et de réduire les risques de burn-out auxquels un Français sur cinq est exposé. Méditer régulièrement a des effets positifs dans la diminution du stress, mais pas seulement. S'entraîner à maintenir son attention sur la réalité et non sur ses peurs permet aussi de diminuer l'anxiété et les symptômes dépressifs. C'est prouvé scientifiquement : la méditation a des vertus thérapeutiques. De nombreux hôpitaux l'ont déjà intégrée dans leur parcours de soin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les thérapies basées sur la \"méditation de pleine conscience\" sont une \"alternative\" aussi efficace que les traitements standard pour éviter la rechute de dépression, selon une étude publiée le 21 avril 2015.
Les thérapies basées sur la "méditation de pleine conscience" sont une "alternative" aussi efficace que les traitements standard pour éviter la rechute de dépression, selon une étude publiée le 21 avril 2015. (JORDAN SIEMENS / TAXI / GETTY IMAGES)