Grève à La Poste : pourquoi votre facteur pourrait ne pas passer aujourd'hui

Trois syndicats de La Poste appellent à cesser le travail jeudi. Ils demandent à leur direction de prendre mieux en compte le malaise du personnel. Des perturbations dans l'acheminement du courrier sont donc à prévoir.

Des perturbations dans l\'acheminement du courrier sont à prévoir, jeudi 8 décembre, en raison de l\'appel à la grève de trois syndicats de La Poste.
Des perturbations dans l'acheminement du courrier sont à prévoir, jeudi 8 décembre, en raison de l'appel à la grève de trois syndicats de La Poste. (PASCAL PROUST / MAXPPP)
avatar
Raphaël GodetfranceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Votre courrier pourrait bien arriver en retard, ou votre facteur ne pas passer du tout, jeudi 8 décembre. Trois syndicats de La Poste appellent à une grève nationale : la CGT, SUD-PTT et l'UNSA veulent dénoncer le mal-être dont une partie du personnel s'estime victime. Ils profitent d'un débat sur l'avenir de La Poste au Sénat pour se faire entendre.

Quelles sont les raisons de cette grève ?

Parce que La Poste a entamé un important programme de restructuration pour "devenir le premier opérateur de services à la personne", explique la direction au Monde, qui impose une réorganisation régulière. Mais ces changements passent mal dans un groupe déjà affecté par la baisse du courrier papier. Des effectifs en moins, des bureaux qui ferment, des tournées de distribution qui s'allongent... "C'est un véritable plan social pluriannuel", dénonce Luc Girodin de l'Unsa, sur LCI.

Rien qu'en 2015, La Poste a perdu 7 300 postes équivalents temps plein, et 48 000 depuis 2008. Même constat pour le nombre de bureaux de Poste, passé de 17 000 à environ 9 000. Huit mille autres ont été transformés en partenariats, sous forme d'agences postales communales ou intercommunales, ou sous forme de relais tenus par des commerçants. "Les conditions de travail se sont considérablement dégradées", selon les syndicats.

Que demandent les syndicats ? 

La CGT exige de la direction de La Poste la prise en compte de "la souffrance"  du personnel. Une enquête réalisée par RTL en octobre dernier montrait qu'au moins "neuf facteurs" s'étaient suicidés "ces trois dernières années". "Cinq autres ont été sauvés in extremis après une tentative de suicide qui, à chaque fois, a eu lieu sur le lieu de travail", affirmait la radio.

Les syndicats demandent l'ouverture de négociations pour tous les métiers du groupe. Une première tentative de discussion a eu lieu mi-septembre. A l'époque, la direction avait présenté aux syndicats un ensemble de propositions sur le métier de facteur. Mais la CGT, SUD et l'Unsa les ont jugées "inacceptables". Ils ont fini par quitter la table des discussions le 21 novembre.

Où les facteurs manifestent-ils ?

A Paris, le rendez-vous est fixé à partir de 13h30 devant le Sénat, où doit se tenir dans l’après-midi un débat sur l’avenir du service de La Poste, à l'initiative de sénateurs communistes. Des manifestations sont également prévues en région, en Normandie, en Alsace, ou encore dans les Pays de la Loire. Des perturbations dans l'acheminement du courrier sont donc à prévoir localement. Une pétition a également été mise en ligne. "La Poste doit rester un service public pour tous, partout !" clame le collectif de convergence des services publics, qui en est à l'origine.