Retraites : le pessimisme succède à l'optimisme

Sous François Hollande, la durée de cotisations a déjà été rallongée, mais ça ne suffit pas à assurer le financement des retraites pour l'avenir, d'après le Conseil d'orientation des retraites. L’équilibre ne sera pas atteint avant 2040.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le rapport du Conseil d'orientation des retraites (COR) publié ce mardi 20 juin dresse de sombres perspectives pour les retraites. Les prévisions sont à la baisse. Oubliés les comptes dans le vert en 2025. Au mieux, l'équilibre du système sera atteint en 2040, au pire en 2050 si la situation économique ne s'améliore pas.

13 salariés pour 10 retraités en 2060

Les experts du COR sonnent l'alarme, car le déficit se creuse : 9 milliards d'euros dès 2021. En cause : la croissance atone, des salaires qui progressent moins vite que prévu, mais surtout l'allongement de la durée de la vie. Actuellement, 23 actifs cotisent pour 10 retraités. Mais d'ici 2030, il n'y en aura plus que 16 et en 2060 seulement 13 travailleurs pour 10 retraités. Des prévisions pessimistes d'autant que le système actuel prévoit déjà une baisse des pensions : de 1 540 euros à 1 365 euros pour un salaire de 2 000 euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean Culioli, carreleur à la retraite et habitant de Petra Longa dans la 2e circonscription de Corse-du-Sud, en mai 2017.
Jean Culioli, carreleur à la retraite et habitant de Petra Longa dans la 2e circonscription de Corse-du-Sud, en mai 2017. (MATTHIEU MONDOLONI / FRANCEINFO)