VIDEO. Loi Travail : "Il n'y a aucune raison de demander le retrait du texte", répond Valls aux manifestants

Plusieurs milliers de lycéens et étudiants sont descendus dans la rue pour réclamer le retrait de la loi réformant le Code du travail.

Voir la vidéo
PUBLIC SENAT
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La nouvelle version du projet de loi Travail présentée lundi par Manuel Valls n'a pas eu raison de la colère de toutes les organisations de jeunesse. Jeudi 17 mars, après les manifestations qui ont eu lieu dans toute la France, le Premier ministre a répété, dans les couloirs du Sénat, qu'il n'y avait "aucune raison de demander le retrait du texte". Il a déclaré à l'attention des jeunes manifestants : "Je leur demande tout simplement d'être prêts à discuter." 

Le projet de loi présenté en Conseil des ministres le 24 mars

Après le blocage de quelques dizaines de lycées et campus à Paris et en province, plusieurs milliers de lycéens et étudiants sont descendus dans la rue pour réclamer le retrait du texte.

Le gouvernement, qui a remanié son projet face à la levée de boucliers des syndicats, des organisations de jeunesse et jusque dans les rangs socialistes, se dit confiant dans le fait d'obtenir une majorité pour faire adopter le texte. Celui-ci sera présenté en Conseil des ministres le 24 mars, et le gouvernement espère le faire adopter d'ici l'été.

 Manuel Valls le 8 février 2016 lors d'uen conférence de presse
Manuel Valls le 8 février 2016 lors d'uen conférence de presse (PATRICK KOVARIK / AFP)