VIDEO. Les lycéens redescendent dans la rue contre le projet de loi Travail

Le cortège parisien a rassemblé de 8 800 à 9 200 personnes selon la préfecture de police, et 35 000 selon l'Unef.

Voir la vidéo
FRANCETV INFO

Mis à jour le , publié le

Après avoir bloqué l'entrée de leurs lycées jeudi 17 mars, plusieurs milliers de lycéens et étudiants sont descendus dans la rue pour réclamer le retrait de la loi Travail, à Paris et dans plusieurs villes de France.

Le cortège parisien a rassemblé de 8 800 à 9 200 personnes selon la préfecture de police. Ils étaient 35 000 selon l'Unef. "Pierre Gattaz au RSA, El Khomri au RMI", "Nous ne serons pas de la chair à patron" ou "La rue maintenant pour ne pas y être dans 30 ans", pouvait-on lire sur les banderoles.

Le ministère de l'Education nationale a décompté 115 lycées bloqués en France, totalement ou partiellement, sur 2 500 lycées publics. Les organisations lycéennes évoquent une mobilisation "largement" supérieure à celle du 9 mars, parlant de 120 à 200 établissements bloqués.

Quelques incidents à Paris 

Certaines manifestations ont été émaillées d'incidents, notamment à Paris, Rennes et Marseille. A Paris, trois manifestants ont été interpellés et deux policiers légèrement blessés, selon une source policière, lorsque des incidents ont éclaté en marge d'un cortège improvisé.

Manuel Valls a invité les jeunes à mesurer les avancées que contient selon lui la nouvelle version du projet de loi réformant le Code du travail : "Il n'y a aucune raison de demander le retrait. Je suis très attentif aux attentes, aux aspirations, aux exigences, aux colères, aux angoisses de la jeunesse", a dit le Premier ministre sur Public Sénat. "Je leur demande de regarder avec attention le texte, les évolutions que nous avons apportées."

Manifestation de lycéens à Paris contre le projet de réforme du travail, le 17 mars 2016
Manifestation de lycéens à Paris contre le projet de réforme du travail, le 17 mars 2016 (CITIZENSIDE / PAUL-MARIE GUYON / AFP)