VIDEO. Etudiants et lycéens mobilisés contre la loi El Khomri

De nombreuses organisations de jeunesse participent mercredi aux manifestations contre la réforme du Code du travail.

Voir la vidéo
FRANCE 2
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour les organisations de jeunesse qui ont appelé à une journée de mobilisation, mercredi 9 mars, contre la réforme du Code du travail, la coupe est pleine. Pour ces organisations étudiantes, le projet de loi El Khomri ne fera qu'aggraver la précarité dans le monde du travail, a fortiori pour les jeunes.

>> Suivez en direct la mobilisation contre la réforme du Code du travail

Au cœur de la contestation, la réforme du licenciement économique, apparue à la dernière minute, et le plafonnement des indemnités prud'homales en cas de licenciement abusif. Deux mesures perçues comme des concessions au patronat et qui font craindre une augmentation des licenciements.

"Un goût de révolte contre le CPE"

Pour les organisations étudiantes, les jeunes, déjà durement confrontés à la précarité dans le monde du travail, en seraient les principales victimes. Le projet "trahit la jeunesse", estime William Martinet, président de l'Unef, premier syndicat étudiant. Beaucoup ont en tête la révolte contre le CPE, il y a dix ans, qui avait fait plier l'exécutif sur ce contrat première embauche destiné aux moins de 26 ans assorti d'une période d'essai particulièrement longue.

Une affiche appelant à la mobilisation des étudiants contre la loi Travail, le 3 mars 2016 sur les murs de l'univeristé Paris 8 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).
Une affiche appelant à la mobilisation des étudiants contre la loi Travail, le 3 mars 2016 sur les murs de l'univeristé Paris 8 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). (AURELIEN MORISSARD / MAXPPP)