VIDEO. 35 heures : "La dérogation à cette durée légale n'est plus une transgression", estime Valls

Le Premier ministre s'est exprimé, lundi, à l'occasion de la remise du rapport Badinter sur le Code du travail.

Voir la vidéo
FRANCETV INFO

Mis à jour le , publié le

Des dérogations, mais pas de remise en cause. Le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé, lundi 25 janvier, que la réforme du Code du travail "ne remettra pas en cause la durée légale" des 35 heures. Le chef du gouvernement s'exprimait à l'occasion de la remise du rapport Badinter sur le droit du travail.

Les compensations financières maintenues

Manuel Valls a cependant estimé que "la dérogation à cette durée légale n'est plus une transgression depuis longtemps". "Elle est même au cœur de ce qu'est notre économie, puisque les Français travaillent en moyenne 39 heures par semaine", a rappelé le Premier ministre.

Un "niveau de compensation" financière des heures supplémentaires figurera dans la loi réformant le Code du travail, a-t-il ajouté, fermant la porte à la proposition d'Emmanuel Macron de supprimer le plancher de majoration de 10% des "heures supplémentaires". Interrogé durant quelques minutes, Manuel Valls a répété que son gouvernement ne préparait pas une modification du temps de travail.

Voir la vidéo

Le Premier ministre Manuel Valls, le 20 janvier 2016 à l'Assemblée nationale.
Le Premier ministre Manuel Valls, le 20 janvier 2016 à l'Assemblée nationale. (ERIC FEFERBERG / AFP)