SNCF : vers la conclusion in extremis d'un accord

Sixième jour de grève à la SNCF ce lundi 6 juin. Sur fond d'opposition à la loi Travail, direction et syndicats ont entamé d'ultimes négociations ce soir.

Voir la vidéo
France 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Après plus de treize heures de négociations, l'ultime réunion entre direction de la SNCF et les syndicats doit aboutir même si elle doit durer jusque très tard dans la nuit. L'enjeu, c'est la conclusion d'un accord sur le temps de travail des cheminots.

La CFDT et l'UNSA approuvent le texte après l'intervention du gouvernement contre les dispositions de la direction de la compagnie. Un document en revanche inacceptable pour SUD et la CGT, qui pointent des risques de dumping social dans un contexte d'ouverture à la concurrence européenne.

20 millions d'euros perdus par jour

Toute renégociation est exclue désormais. Le gouvernement ne veut plus intervenir. Il espère que la mobilisation s'essouffle et souligne les pertes économiques pour la SNCF : 20 millions d'euros par jour depuis le début de la grève.

Pour l'instant, les signatures de l'UNSA et de la CFDT suffisent à valider l'accord. Sauf si la CGT et SUD font jouer leur droit d'opposition. C'est toute l'incertitude des négociations ce soir gare Montparnasse à Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT