Six Français sur dix opposés à la réforme du Code du travail

Plus des deux tiers des personnes interrogées estiment que l'avant-projet de loi porté par Myriam El Khomri n’aura pas d’effets sur la réduction du chômage, selon un sondage Harris Interactive pour "20 Minutes", dévoilé jeudi. 

 Manuel Valls, Myriam El Khomri et Emmanuel Macron (de gauche à droite), le 22 février 2016 à Chalampe (Haut-Rhin).
Manuel Valls, Myriam El Khomri et Emmanuel Macron (de gauche à droite), le 22 février 2016 à Chalampe (Haut-Rhin). (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Mis à jour le , publié le

Tout comme les syndicats, les Français ne semblent pas convaincus par la réforme du Code du travail portée par Myriam El Khomri. Six Français sur dix se disent opposés à cet avant-projet de loi du gouvernement, selon un sondage* réalisé par Harris Interactive pour 20 Minutes et dont les résultats ont été publiés jeudi 25 février. 

La réforme recueille le soutien d’une majorité des sympathisants de droite du centre (54%), mais, sans surprise, une très large majorité des sympathisants de gauche (66%), du Front de gauche (89%) et du Front national (79%) s’y oppose. L'opinion sur ce texte dépend également de l'âge : plus les sondés sont jeunes et plus ils rejettent la réforme. Ils sont 70% à se dire opposer au texte chez les moins de 35 ans et 65% chez les 35-49 ans, contre 53% d’opinion favorable chez les plus de 65 ans.

Une réforme plus favorable aux entreprises

Est-ce un bon levier pour lutter contre le chômage ? Non, selon une majorité de personnes sondées. Pour plus des deux tiers, les mesures proposées ne permettront ni d’améliorer les conditions de travail des salariés, ni de réduire le chômage. Mais près d’un Français sur deux estime que la réforme améliorera la situation économique des entreprises.

Des résultats qui sont le "signe du discrédit de l’exécutif sur la question de l’emploi, analyse le sociologue Didier Demazière, interrogé par 20 MinutesIl y a une désillusion des Français quant à l’efficacité de cette réforme. Le discours selon lequel l’amélioration de santé économique des entreprises permet de créer de l’emploi n’a plus de prise." 

*Enquête réalisée en ligne les 24 et 25 février 2016 par Harris Interactive pour 20 Minutes, auprès d’un échantillon de 1.182 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.