Réforme du Code du travail : un premier test réussi

Selon les chiffres, ils étaient entre 200 et 500 à se mobiliser contre la loi travail portée par Myriam El Khomri.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Ils étaient nombreux à Paris mais également dans toutes les grandes villes. Plus de 250 manifestations, 500 000 personnes selon les syndicats. Deux fois moins d'après la police.  100 000 personnes à Paris, 10 à 15 000 à Bordeaux, autant à Rennes. La mobilisation avait pour but d'envoyer un message au gouvernement. Ils ne veulent pas de la réforme du Code du travail.

Les étudiants également mobilisés

Les étudiants n'étaient pas en reste durant cette journée de mercredi. Des dizaines de lycées bloqués dans toute la France, des universités mobilisées pour aller manifester. L'engouement est déjà comparable au CPE même mieux d'après le patron de Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly. Le gouvernement va devoir faire face à cette vague de contestations. Une vague qui pourrait s'intensifier dans les semaines à venir. L'Unef a d'ores et déjà appelé à la manifestation, le 17 mars prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly (à gauche) et celui de la CGT, Philippe Martinez, lors d'une manifestation le 26 janvier 2016, à Paris.
Le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly (à gauche) et celui de la CGT, Philippe Martinez, lors d'une manifestation le 26 janvier 2016, à Paris. (CITIZENSIDE / PATRICE PIERROT / AFP)