Réforme du Code du travail : Manuel Valls joue la carte de l'apaisement

Le Premier ministre s'est exprimé dans le Journal du Dimanche ce 6 mars.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Manuel Valls en première ligne pour défendre Myriam El Khomri et sa loi contestée. Ce 6 mars, le Premier ministre a accordé une longue interview au Journal du Dimanche. "Nous avons pris quinze jours pour améliorer ou corriger là où c'est nécessaire, mais aussi faire cesser la désinformation. J'entends dire que les chefs d'entreprise pourront licencier comme ils le souhaitent; c'est faux", avance Manuel Valls. 

Pas de passage en force

La loi El Khomri n'est pas figée, explique le Premier ministre. Par exemple, sur les barèmes d'indemnités fixés aux Prud'hommes. "Il faut bien sûr répondre aux interrogations, aux inquiétudes. Il faut enrichir et compléter ce texte. Mais ce qui serait terrible, c'est le statu quo", souligne Manuel Valls. Le gouvernement n'utilisera pas l'article 49-3 pour faire passer le texte affirme aussi le Premier ministre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Myriam El Khomri, raccompagnée sur le perron de l'Elysée par le Premier ministre Manuel Valls et François Hollande, le 2 septembre 2015, après sa nomination à la tête du ministère du Travail.
Myriam El Khomri, raccompagnée sur le perron de l'Elysée par le Premier ministre Manuel Valls et François Hollande, le 2 septembre 2015, après sa nomination à la tête du ministère du Travail. (ALAIN JOCARD / AFP)