Réforme du Code du travail : les syndicats reçus à Matignon

Si Manuel Valls s'est dit prêt à quelques concessions, les syndicats attendent des changements plus marqués. France 3 fait le point. 

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Ce lundi 7 mars, les syndicats défilent à Matignon. Face aux syndicalistes, la ministre du Travail, Myriam El Khomri, Emmanuel Macron, ministre de l'Economie et Manuel Valls, très crispé, c'est lui qui a repris le dossier. Le Premier ministre a promis des améliorations sur la réforme, les indemnités prud'hommales plafonnées de trois à 15 mois de salaire dans le projet de loi pourraient passer de 20 à 27 mois de salaire.

Appel à manifester

Autre évolution possible du texte, sur les motifs de licenciement économique. Le projet de loi intègre la baisse du chiffre d'affaires pendant quatre trimestres consécutifs. Il pourrait se transformer en cinq trimestres. Peine perdue pour FO. Jean-Claude Mailly a demandé le retrait pur et simple du texte. Une demande que la CGT a également émise. Mercredi 9 mars, les deux syndicats ont appelé à une manifestation contre la loi travail. 


 

Le JT
Les autres sujets du JT
Myriam El Khomri, Emmanuel Macron et Manuel Valls, lors des concertations sur la réforme du Code du travail, à Matignon, le 7 mars 2016. 
Myriam El Khomri, Emmanuel Macron et Manuel Valls, lors des concertations sur la réforme du Code du travail, à Matignon, le 7 mars 2016.  (JACQUES DEMARTHON / AFP)