Réforme du Code du travail : le marathon des négociations a commencé

L'exécutif concerte cette semaine les partenaires sociaux à propos de la réforme du Code du travail.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

À 14 mois de la présidentielle, l'exécutif sait que la loi sur le travail pèsera sur la fin du quinquennat alors Matignon tente de désamorcer la contestation sans donner l'impression de reculer. Ce lundi, l'exécutif a reçu les syndicats. Face à la CFDT, Manuel Valls apparait crispé. C'est lui qui a repris le dossier en main.
Après une longue entrevue, la CFDT n'a rien obtenu et reste vigilante. "Nous avons redit notre détermination à agir contre les mesures que nous ne voulons pas voir figurer dans ce texte et nous avons redit que s'il n'y avait pas d'évolution la CFDT serait en capacité de se mobiliser", a commenté Laurent Berger secrétaire général de la CFDT. 

Journée de manifestation

FO ET LA CGT sont eux sur une ligne différente et demande le retrait du texte. "Le bras de fer commence aujourd'hui, il va continuer le 9, il sera là le 31 et entre le 9 et le 31, il risque d'avoir autre chose aussi", explique Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière. Les deux syndicats ont appelé à une grande journée de mobilisation ce mercredi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Myriam El Khomri, Emmanuel Macron et Manuel Valls, lors des concertations sur la réforme du Code du travail, à Matignon, le 7 mars 2016. 
Myriam El Khomri, Emmanuel Macron et Manuel Valls, lors des concertations sur la réforme du Code du travail, à Matignon, le 7 mars 2016.  (JACQUES DEMARTHON / AFP)