Réforme du Code du travail : la gauche est déchirée

Avec la réforme du Code du travail, la majorité est une nouvelle fois mise au défi. Le point avec France 2.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Après des semaines de discussions enflammées sur la déchéance de nationalité, c'est au tour de la réforme du Code du travail de diviser la majorité. Le texte de loi est critiqué jusqu'au sommet du parti socialiste. Jean-Christophe Cambadélis ne pense pas voter le texte en l'état. "Ce texte-là pour l'instant ne montre pas son équilibre entre une flexibilité et une sécurité", déclare le premier secrétaire du PS.

Vers un passage en force ?

Pour les frondeurs, il n'est pas un texte de gauche. Benoît Hamon a prévenu que les débats seraient intenses. Mais chez les socialistes, certains pensent qu'il sera amendé après la discussion parlementaire. Le texte sera étudié le 9 mars en Conseil des ministres. Le gouvernement n'exclut pas de passer ensuite en force, comme il l'avait fait pour la loi Macron.

Le JT
Les autres sujets du JT
 La "mission des Sages", constituée en novembre autour de Robert Badinter, énumère 61 "principes essentiels" devant régir le futur Code du travail.
La "mission des Sages", constituée en novembre autour de Robert Badinter, énumère 61 "principes essentiels" devant régir le futur Code du travail.(GILE MICHEL/SIPA)