Réforme du Code du travail : ces anciens leaders de l'Unef qui influenceraient la jeune garde

Certains anciens leaders de l'Unef principal syndicat étudiant sont accusés de manipuler leur(s) successeur(s). France 2 vous en dit plus.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Et si William Martinet leader actuel de l'Unef était manipulé par ces prédécesseurs ? C'est en tout cas la thèse lancée par certains politiques pour dénoncer une jeunesse téléguidée par d'anciens leaders du syndicat étudiant. Le principal intéressé nie en bloc : "Personne n'a une stratégie politicienne ici, juste des jeunes qui ont envie de se faire entendre."

Ils combattaient la droite et combattent une réforme de droite


Pouria Amirshahi, leader de l'Unef pendant les mouvements étudiants anti-Juppé en 1995. dénonce une manipulation des politiques. "C'est le petit bruit que fait courir le gouvernement pour faire croire que les jeunes sont manipulés. Tout ça est couru d'avance, c'est ridicule", a déclaré le député socialiste. Caroline De Haas, elle, très active durant les manifestations anti-CPE a lancé une pétition contre la loi El Khomri. Bruno Julliard également très actif contre le Contrat Première Embauche avait soutenu Martine Aubry et sa tribune contre la réforme du Code du travail dans Le Monde. Mais la première affirme combattre une "réforme de droite" et donc être harmonie avec sa famille politique.



Le JT
Les autres sujets du JT
Une manifestante de l'Unef contre la réforme des retraites, le 20 octobre 2010, à Paris.
Une manifestante de l'Unef contre la réforme des retraites, le 20 octobre 2010, à Paris. (FRED DUFOUR / AFP)