Politique : la gauche doit-elle s'unir ?

En meeting à Strasbourg (Bas-Rhin), mercredi 15 février, Jean-Luc Mélenchon s'est déclaré favorable à une candidature unique avec Yannick Jadot et Benoît Hamon, à condition qu'il s'agisse de la sienne.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est à l'extérieur que Jean-Luc Mélenchon a commencé son meeting à Strasbourg (Bas-Rhin), devant ceux qui n'ont pas pu avoir de places, près d'un millier de personnes. Un public hétéroclite de gauche, pour qui la question de l'union divise. "On ne peut pas unir toute la gauche", estime ainsi une dame présente dans l'assemblée. "Il faut pouvoir consolider la gauche pour pouvoir aller plus loin", estime une autre.

Mélenchon se propose

"Plus loin", jusqu'au second tour, grâce à un candidat unique, Mélenchon ou Hamon. À l'intérieur, sur les 2 500 personnes, des déçus de François Hollande, pas prêts à redonner leur voix au Parti socialiste. Alors qui pour représenter la gauche ? Jean-Luc Mélenchon a déjà son idée sur la question. "Je propose la mienne", dit-il à propos d'une candidature commune. Une stratégie applaudie et approuvée par une partie de son électorat.

Le JT
Les autres sujets du JT
A gauche de l\'échiquier politique, Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon et Yannick Jadot sont tous les trois candidats à l\'élection présidentielle.
A gauche de l'échiquier politique, Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon et Yannick Jadot sont tous les trois candidats à l'élection présidentielle. (AFP / FRANCEINFO)