Dimanche en politique, France 3

VIDEO. Philippe Martinez : "Il est nécessaire de revoir certains critères de pénibilité"

Le 9 juillet, Philippe Marinez était l'invité de "Dimanche en politique". Le numéro un de la CGT s'est exprimé sur de nombreuses problématiques.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Lundi 10 juillet débutent à l'Assemblée les discussions concernant la réforme du Code du travail. Le compte professionnel de prévention, version réformée du compte pénibilité, suscite d'ores et déjà quelques inquiétudes. "Il nécessaire de revoir certains critères de pénibilité. C’est ce que réclamait la CGT l'année dernière, puisqu'il faut appréhender le travail. Il faut aller au-delà", estime Philippe Martinez. A l'image du "burn-out", certains risques ne sont toujours pas pris en compte selon le numéro un de la CGT.

L'affaire qui oppose GM&S et PSA

Toujours selon Philippe Martinez, au sujet cette fois-ci de la reprise de GM&S, "il est possible de sauver tous les emplois à condition d'y réfléchir"." Il faut donner plus de charge de travail à GM&S, il faut faire des investissements et les aider", continue-t-il. "Il faut que le gouvernement tape du poing sur la table vis-à-vis de Peugeot et de Renault pour dire : il faut sauver tous les emplois", ajoute le secrétaire général de la CGT.

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, à Valence (Drôme), le 11 avril 2017.
Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, à Valence (Drôme), le 11 avril 2017. (CHRISTOPHE ESTASSY / AFP)