Manifestations contre la loi Travail : des mobilisations marquées par la violence

Jeudi 28 avril, 24 policiers et gendarmes ont été blessés par des projectiles. 124 personnes ont été interpellées dans toute la France.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Sur l'ensemble du territoire, les manifestants étaient mobilisés ce jeudi 28 avril pour protester contre la loi Travail. À Paris, la situation a rapidement dégénéré. Des pavés ont été projetés sur les forces de l’ordre ainsi que des bouteilles. En réponse à ces attaques répétées, les CRS ont riposté à coups de gaz lacrymogènes et de tirs de flash-ball.

Un policier gravement blessé

Ces affrontements violents en marge de la manifestation ont débuté deux heures après le départ du cortège. Selon la police, un groupe de 300 casseurs cagoulés très organisés a infiltré le défilé. Un mode opératoire qui se répète à chaque manifestation. Dans le face à face, neuf policiers ont été blessés, dont un grièvement. Touché par un pavé en plein visage, il est dans un état grave. Au total, 21 personnes ont été interpellées à Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants contre la loi Travail, place de la Nation, à Paris, le 28 avril 2016.
Des manifestants contre la loi Travail, place de la Nation, à Paris, le 28 avril 2016. (DOMINIQUE FAGET / AFP)