Lycéen frappé par un policier : deux supermarchés pillés par des manifestants

Des lycéens ont envahi deux magasins Franprix de l'est parisien.

Des lycéens pillent un Franprix, le 25 mars 2016 à Paris. 
Des lycéens pillent un Franprix, le 25 mars 2016 à Paris.  (MAXPPP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les images, diffusées par Metronews, sont surréalistes. En plein Paris, une centaine de jeunes soulèvent le rideau de fer d'un supermarché Franprix de l'avenue Jean-Jaurès et entrent dans le magasin pour se servir. Quelques minutes plus tard, un deuxième magasin subit le même sort, près du canal de l'Ourcq, précise le site d'information. "Plusieurs magasins ont fait l'objet de pillages", a confirmé la préfecture de police à l'AFP.

Ces scènes de pillage sont l'épilogue d'une journée marquée par le caillassage de deux commissariats par des lycéens qui dénonçaient le traitement subi la veille par un camarade, frappé par un policier. Comme l'indique le témoignage recueilli par Metronews, la foule qui s'en est pris aux Franprix venait d'être dispersée devant l'un de ces commissariats.

"On en a gardé un peu pour nous"

"Sur le chemin du retour du commissariat, des casseurs étaient là. Ils ont retenu les grilles du Franprix et nous ont dit d'aller voler, raconte une jeune lycéenne au site internet. Les gens qui étaient à l'intérieur ont eu peur. En ressortant, on est allé distribuer la nourriture aux réfugiés de la place Stalingrad. Bon, c'est vrai, on en a gardé un peu pour nous."

"Ces actes de vandalisme font l'objet d'une enquête de la part des services de police afin d'en identifier les auteurs et de les remettre à la justice", a prévenu la préfecture de police, dénonçant des "comportements pénalement répréhensibles".