Loi Travail : une nouvelle version présentée aux syndicats et au patronat

Après un week-end de réécriture, Manuel Valls doit présenter une nouvelle version du texte de la loi Travail, ce lundi, aux syndicats et au patronat.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

La loi Travail, réécrite, va être présentée aux syndicats et au patronat. C'est le Premier ministre qui doit montrer le nouveau texte, ce lundi, dans une nouvelle version, faite pour trouver un compromis. Il devrait y avoir beaucoup de changements, que présente Magali Boissin, en direct sur le plateau de France 2. "Sur les prud'hommes d'abord, plus question de plafonner les indemnités après un licenciement abusif. On reviendrait à un barème indicatif", explique la journaliste de France 2. Un changement qui risque de ne pas plaire aux syndicats patronaux.

Les licenciements économiques plus compliqués à réaliser

Autre changement dans le texte, les licenciements économiques. Pour être réalisés par une entreprise, elle devra afficher des pertes globales, alors que dans le texte initial, elle n'avait qu'à avoir des difficultés économiques dans un seul site. La période de baisse d'activité devrait être de 5 ou 6 trimestres, contre 4 dans le texte initial. Autre changement qui devrait avoir lieu, une "marche arrière sur le forfait jour dans les PME", ajoute la journaliste de France 2. Il était possible de déroger aux 35 heures sans accord, alors que dans la nouvelle version du texte, il faudra un accord avec un salarié mandaté par un syndicat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manuel Valls aux côtés de Myriam El Khomri et Emmanuel Macron, à Paris, le 11 mars 2016.
Manuel Valls aux côtés de Myriam El Khomri et Emmanuel Macron, à Paris, le 11 mars 2016. (THOMAS SAMSON / AFP)