Loi travail : les entreprises de construction paient le prix fort des blocages

Les blocages de raffineries et de ports ont des conséquences lourdes sur un secteur en particulier : celui de l'approvisionnement en matériaux de construction. Les fabricants de béton, de bitumes ou de granulats ne sont plus livrés et ils ont beaucoup de mal à faire rouler leurs camions.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sur un site du Havre, l'activité tourne au ralenti depuis deux semaines pour une PME. Celle-ci transforme des gravats en sable pour les entreprises du bâtiment. Mais en ce moment, les commandes sont rares. D'habitude, les stocks arrivent par bateaux puis par camions. Avec les blocages du port du Havre et les pénuries d'essence, impossible d'être approvisionné normalement.

Difficultés économiques

"C'est un travail au jour le jour. On ne peut pas avoir de planning régulier et par conséquent, sur le chiffre d'affaires, l'activité est réduite. Sur le mois de mai, on est à une perte de près de 15% du chiffre d'affaires", explique le directeur du site. Il espère que la situation du port du Havre se réglera rapidement. "Cela nous pose des difficultés sur le plan économique dans un contexte qui est déjà difficile", poursuit-il.

Le JT
Les autres sujets du JT