Loi El Khomri : chez les syndicats, "deux camps s'affrontent"

Si la loi El Khomri fait l'unanimité contre elle chez les syndicats, ceux-ci divergent quant à la riposte à donner.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Tiphaine de Tricornot est en direct du siège du syndicat Unsa à Bagnolet (Seine-Saint-Denis), et revient sur les difficultés des syndicats à se mettre d'accord sur les actions à établir contre la loi El Khomri. "Pour le moyen, il n'y a pas d'union totale entre les neuf syndicats présents autour de la table. Deux points font tout de même consensus : le retrait du plafonnement des indemnités prud'homales en cas de licenciement abusif et les critères de définition du licenciement économique. Mais pour le reste du texte, c'est plutôt la division", indique la journaliste.

CGT et FO contre les négociations

Deux camps s'affrontent. "D'un côté la CFDT veut continuer à discuter avec le gouvernement pour trouver des pistes d'amélioration. De l'autre, la CGT et FO réclament le retrait pur et simple du projet de loi. La CGT, FO et peut-être les syndicats lycéens doivent peut-être se retrouver cet après-midi pour définir quelle forme prendra la modification du 9 mars prochain", conclut-elle.
Le JT
Les autres sujets du JT
Pour les syndicats, le projet de réforme du droit du travail a été élaboré "sans concertation".
Pour les syndicats, le projet de réforme du droit du travail a été élaboré "sans concertation". (FRED TANNEAU / AFP)