Les 4 Vérités - Aurélie Filippetti : la loi Travail "ne peut qu'être améliorée"

Aurélie Filippetti est l'invitée de Roland Sicard sur le plateau des 4 Vérités de France 2 ce mardi 8 mars.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

En cette journée internationale des droits des femmes, Aurélie Filippetti juge dans les 4 Vérités ce mardi matin que "les choses ont avancé. On est passé de 10 à 50% de femmes aux conseils départementaux. Mais c'est vrai, regrette-t-elle, qu'il y a peu de femmes maires, peu de femmes à la tête de grandes entreprises ou d'institutions médiatiques. Ce sont des blocages de la société qu'il faut lever".

Concernant la loi Travail de Myriam El Khomri, une femme qui "n'a pas la tâche facile", la députée socialiste de Moselle estime que cette réforme du Code du travail "ne peut qu'être améliorée vu l'état actuel du texte. On parlait du droit des femmes par exemple, et bien quand on voit que dans la première version du texte, on pouvait porter le nombre d'heures travaillées jusqu'à 60 heures, avec des modulations extrêmement importantes, ce sont des rythmes insupportables quand on a une famille, quand on a des enfants".

"Naufrage politique de l'UE"

Aurélie Filippetti "espère qu'après discussion avec les partenaires sociaux, le texte présenté le 24 mars en Conseil des ministres sera plus acceptable. Il faudrait que ce soit un texte de progrès pour que je le vote". "Mais la méthode employée est catastrophique, pointe l'ancienne ministre de la Culture. Il aurait fallu commencer par la discussion". Et de juger la méthode de Manuel Valls "trop brutale".

À propos de la crise migratoire, "l'Europe tente de se décharger de ses responsabilités. C'est déplorable qu'on exfiltre cette question des migrants vers la Turquie, qui est tout sauf un pays respectueux des droits de l'homme. C'est un naufrage politique de l'UE".