Laurent Berger, l'homme sans qui la réforme du travail demeure impossible

France 2 vous fait le portrait de Laurent Berger, l'homme clé des débats sur le projet de réforme du Code du travail.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Pour ses réformes, le gouvernement ne peut se passer de lui. Il est le responsable syndical que l'exécutif tente d'amadouer. Laurent Berger, bientôt 48 ans, est secrétaire général de la CFDT. Il ne rejette pas tout le projet de loi El Khomri, mais pragmatique, exige de le modifier.

L'homme calme dans la tempête

Il se présente en deux mots : "Une de mes qualités c'est ma détermination. Et je crois que je suis très impatient", répond-il quand on lui demande son défaut. Laurent Berger a déjà obtenu un report de la loi El Khomri. François Hollande l'appelle régulièrement. Cette influence pousse des journaux à le présenter comme un ministre bis sans qui la réforme demeure impossible.

Il y a 16 ans, il était simple responsable régional CFDT. Et si aujourd'hui il est reçu avec égard à Matignon, il a commencé avec des opérations terrain comme des tournées des plages. En 2012, il succède à François Chérèque. Pour Nicole Notat, ancienne secrétaire générale de la CFDT, Laurent Berger, c'est l'homme calme dans la tempête.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le numéro un de la CFDT, Laurent Berger, sur le parvis de l'Elysée, le 10 juin 2014.
Le numéro un de la CFDT, Laurent Berger, sur le parvis de l'Elysée, le 10 juin 2014. (ALAIN JOCARD / AFP)