Loi Travail : un manifestant blessé à Nantes jeudi, la police des polices saisie

L'IGPN devra déterminer si le blessé, placé en garde à vue puis relaché sans poursuites, a été victime de violences policières.

Un homme blessé en marge d'une manifestation contre la loi Travail, le 24 mars 2016 à Nantes (Loire-Atlantique). 
Un homme blessé en marge d'une manifestation contre la loi Travail, le 24 mars 2016 à Nantes (Loire-Atlantique).  (LOIC VENANCE / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie après qu'un manifestant a été blessé jeudi à Nantes (Loire-Atlantique), a indiqué le parquet samedi 26 mars. L'homme de 32 ans a été touché au visage lors de heurts entre militants et forces de l'ordre, en marge d'un rassemblement contre la loi Travail.

Sept points de suture à la tempe

Des riverains ont tourné une vidéo de la scène, montrant l'homme à terre, entouré de plusieurs policiers. Alors qu'il se relève et s'éloigne, il est à nouveau projeté au sol puis emmené plus loin, le visage en sang. L'homme a dû se faire poser sept points de suture à la tempe, rapporte le quotidien régional Presse Océan.

L'enquête de l'IGPN devra déterminer si le blessé a été ou non victime de violences policières. L'homme, qui avait été placé en garde à vue après ces heurts, a été relaché sans poursuites.

L'IGPN déjà saisie pour une autre affaire à Paris

Jeudi, en marge d'une autre manifestation contre la loi Travail, organisée à Paris, jeudi, un jeune lycéen a été violemment frappé par un policier. La police des polices a, là aussi, a été saisie, notamment après la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo montrant cette scène, survenue dans le 19e arrondissement de la capitale.

"Ces images sont choquantes et m'ont choqué car elles ne correspondent pas à l'image que l'immense majorité des policiers de France se font de leur mission", a commenté le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.

Voir la vidéo
FRANCE 3