Entreprises : les licenciements économiques désormais facilités

À partir d'aujourd'hui, jeudi 1er décembre, les patrons vont désormais pouvoir licencier plus rapidement en cas de problèmes économiques. Les explications de France 2.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les patrons d'entreprises vont pouvoir licencier plus facilement en cas de problèmes économiques, à partir de ce jeudi 1er décembre. Une bonne nouvelle pour Thomas Carles, patron d'une jeune entreprise de services à domicile. Un gain en souplesse, car il pourra adapter ses effectifs selon son activité. "Psychologiquement pour nous, c'est un avantage au niveau de l'embauche. Quand vous faites un contrat à quelqu'un, savoir qu'en cas de mauvais résultats financiers vous pourrez alléger la masse salariale plutôt que faire faillite, psychologiquement on est bien", confie à France 2 le co-fondateur de Soyez BCBG.

Deux critères

Pour les salariés, c'est plus de précarité, mais dans cette petite structure, ils disent faire confiance à leur patron. Désormais, un licenciement économique pourra se faire selon deux critères : une diminution significative des commandes, ou une chute du chiffre d'affaires. Des baisses, qui doivent porter sur au moins un trimestre pour les entreprises de moins de 11 salariés, deux trimestres consécutifs pour les entreprises qui emploient moins de 50 salariés, trois pour celles de moins de 300 et quatre pour celles de 300 et plus. Une aberration pour les syndicats qui dénoncent une mesure inégalitaire et trop simpliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes s\'approchent du stand de Pôle emploi au salon des entrepreneurs, le 5 février 2015 à Paris. 
Des personnes s'approchent du stand de Pôle emploi au salon des entrepreneurs, le 5 février 2015 à Paris.  (MAXPPP)