Droit du travail : une contre-pétition pour soutenir la loi El Khomri

Vendredi en fin d'après-midi, un peu moins d'un demi-millier de personnes avaient signé ce texte.

La contre-pétition en faveur du projet de loi El Khomry, lancée vendredi 26 février 2016 par le conseiller régional LR de Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon Dominique Reynié.
La contre-pétition en faveur du projet de loi El Khomry, lancée vendredi 26 février 2016 par le conseiller régional LR de Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon Dominique Reynié. (CHANGE.ORG)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour le moment, elle est encore loin des plus de 600 000 signatures qui réclament le retrait du projet de réforme du Code du travail. Une contre-pétition soutenant le texte préparé par la ministre du travail, Myriam El Khomri, a été mise en ligne, vendredi 26 février, sur le site Change.org. Vendredi en fin d'après-midi, cette contre-pétition, initiée par le politologue et conseiller régional LR de Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon Dominique Reynié, avait recueilli un peu plus de 440 soutiens. 

Un texte "qui a l'immense mérite de tenter"

Le texte critique davantage l'opposition au projet de loi qu'il ne loue les mérites des mesures envisagées. "Ceux qui protestent aujourd’hui ont été bien silencieux pendant les mois et les années précédents, alors que le chômage ne cessait de croître. On ne se souvient pas d’une mobilisation de leur part contre le chômage comparable à celle qu’ils mettent en œuvre aujourd’hui pour empêcher l’adoption d’une loi espérant juguler ce fléau national !", indique le texte qui accompagne la pétition. Pour ses signataires, la loi est "imparfaite, comme toutes, mais elle a l’immense mérite d’innover, de tenter, d’agir".

Parmi les premiers signataires de cette contre-pétition figurent l'actuel président du Medef, Pierre Gattaz, ainsi que l'ancienne présidente de l'organisation patronale, Laurence Parisot.